• LE CONSEIL
  • ATTRIBUTION DU C.E.B.
  • DISPOSITIONS RELATIVES A L’ENSEIGNEMENT EN MILIEU FAMILIAL
  • CONTACTS ENTRE L’ECOLE ET LES PARENTS

 

LE CONSEIL

Il est composé de la direction, des enseignants du degré et du P.M.S.

Il se réunit au moins deux fois l’an.

Il examine l’évolution de chaque enfant, décide du passage ou non dans la classe suivante ainsi que des modalités de ce passage. Les réunions se tiennent à huis clos. Tous les participants ont un devoir de réserve sur les débats qui ont amené à la décision, ce qui n’empêche pas d’expliciter les motivations de celle-ci

 

ATTRIBUTION DU C.E.B.

Le C.E.B. (certificat d’enseignement de base) est octroyé aux élèves qui terminent leur sixième année primaire avec fruit et présentent les compétences requises pour entamer le cycle secondaire.

Pour l’obtention du CEB octroyé par la Communauté française nous attendons des directives ministérielles que nous vous communiqurons dès réception. Ceci étant lié au statut particulier de notre école.

 

DISPOSITIONS RELATIVES A L’ENSEIGNEMENT EN MILIEU FAMILIAL

Tout enfant absent pour cause de maladie ou d’accident a droit à un enseignement à domicile.

L’enseignement à domicile (en milieu familial) doit être dispensé aux conditions suivantes :

  • L’absence pour cause de maladie ou accident doit être supérieure à une durée de 28 jours calendrier.
  • L’enseignement en milieu familial ne débute qu’à partir du 29ème jour (calendrier) d’absence et se poursuit jusqu’au retour de l’enfant en classe.
  • Ce sont les parents (ou la personne responsable) qui doivent introduire une demande écrite d’enseignement en milieu familial. Cette demande doit être accompagnée d’un certificat médical attestant qu’il n’y a aucun risque de contagion pour l’enseignant assurant cet enseignement en milieu familial.
  • Le domicile de l’enfant ne peut pas être éloigné de plus de 10 kilomètres de l’école.
  • L’enseignement en milieu familial est dispensé à raison de deux heures par semaine; il est subsidié par la Communauté Flamande.
  • L’enseignement en milieu familial est obligatoire s’il y a eu demande des parents (ou de la personne responsable)
  • L’enseignement à distance peut être dispensé soit par le ou la titulaire de classe de l’enfant absent, soit par le professeur polyvalent, soit encore par un enseignant spécialement engagé pour l’occasion. 

  

CONTACTS ENTRE L’ECOLE ET LES PARENTS

Les contacts parents-école sont indispensables tout au long de l’action éducative. Une bonne information mutuelle, récoltée à la source, évite souvent tout malentendu.

Confiance et dialogue en sont les mots-clés !

Utilisons la « ligne directe » !!!

D’abord l’enseignant ou la personne concernée, puis la direction (comme arbitre si aucune solution tangible), c’est toujours payant !

Vérifions les informations fournies par les enfants avant de porter des jugements ou de prendre des décisions hâtives.

N’attendons pas qu’une difficulté soit devenue énorme pour la signaler, de même, n’exagérons pas une difficulté passagère !

Les titulaires ont charge de classe, de surveillance et sont responsables d’enfants, pas de discussions importantes pendant ces périodes ; prenons rendez-vous !!!

Deux rencontres formelles sont organisées pendant l’année :

 

  • début septembre, pour prendre connaissance du titulaire, de sa « méthode de travail », de ses « projets » ; on y parlera des évaluations et des bulletins, des principes éducatifs défendus par l’école
  • fin janvier/début février pour faire le point (sur rendez-vous).Ce sont des rencontres « individuelles » parents/titulaire, c’est l’occasion de faire le point, de s’assurer du bon développement de l’enfant ou de voir quelles mesures prendre avant l’échéance de fin d’année si problème
  • L’école vous préviendra, comme par le passé, dès qu’un problème « grave » se pose dans les « apprentissages » de votre enfant. Avec l’aide du centre P.M.S. et de toute l’équipe éducative de l’école Notre-Dame nous mettrons tout en œuvre pour régler ce problème. C’est pourquoi, si cela s’avère nécessaire, le titulaire ou la direction sont toujours prêts à vous rencontrer sur rendez-vous si un problème quelconque devait vous tracasser

 

Dans l’enseignement maternel une farde de communications sera proposée tous les vendredis à la signature des parents ou du tuteur.

La communication est la base de la compréhension. C’est la raison pour laquelle, l’école Notre-Dame met l’accent sur le « journal de classe » qui constitue la voie de communication quotidienne entre les enseignants et les parents.

Ces derniers sont invités à en prendre connaissance chaque jour afin de se rendre compte du travail à réaliser par les élèves et des communications ou circulaires qui y seraient annexées.

La signature, chaque jour, par les parents du journal de classe est obligatoire. Elle apporte à l’enseignant l’assurance de leur visa pour information.

Les différents avis, circulaires, notes de frais …sont rassemblés dans une farde de communications.

Le journal de classe signalera aux parents l’envoi de ces avis.

Chaque tâche ou travail demandé sera exécuté dans le délai fixé par le professeur.

Les travaux que les enfants effectuent à domicile ne sont pas évalués.

Côté parents (ou la personne responsable) le travail à domicile est à concevoir comme une application de ce que l’enfant a appris au cours de la journée de classe.

Côté enfants, les tâches à domicile sont à concevoir comme une post-action ou exercice sur le travail effectué en classe au cours de la journée.

Chaque professeur expliquera clairement ses attentes, ses exigences et ses objectifs concernant les travaux à domicile au cours de la réunion collective des parents au début de l’année scolaire.

Les parents sont invités à accompagner l’enfant, pas à faire le travail à sa place. L’encadrement des parents doit diminuer progressivement pour permettre à l’enfant de devenir autonome.